3 erreurs à éviter pour assurer la croissance de son entreprise

3 erreurs à éviter pour assurer la croissance de son entreprise

Un entrepreneur doit avoir deux choses pour entreprendre. Il doit avoir une bonne idée, mais également une irrépressible envie de la mener à bien. Cette passion pour son idée est bien souvent ce qui lui permettra de créer une entreprise qui lui ressemble et dans laquelle il n’hésitera pas à s’investir totalement. 


Capitaine de son entreprise, il doit toutefois changer de cap au gré des courants insoupçonnés et des hauts-fonds menaçants de couler l’entreprise, aussi bien bâtie qu’elle le soit. Au début de son aventure, l’entrepreneur prend des décisions l’éloignant de son objectif. Il saisit les opportunités qui se présentent à gauche et à droite sans respecter son plan d’affaires initial.

À force de changer de route, on finit par perdre de vue sa destination. L’entrepreneur se retrouve donc quelques années plus tard avec une entreprise qui ne lui ressemble plus et qui offre des services qu’il ne prévoyait pas offrir. Ayant laissé vivre son entreprise, l’entrepreneur a cru lui permettre de survivre aux critiques premières années, mais il est maintenant débordé et surmené. Tout ça pour un projet qui le motive de moins en moins.

Or, chaque service offert par l’entreprise qui ne fait qu’augmenter la charge de travail des employés et du patron sans augmenter suffisamment les revenus empêche le développement de la compagnie et gaspille l’énergie et la motivation de l’entrepreneur.  

La rentabilité de l’entreprise dépend directement du bonheur et de la motivation du patron. Un entrepreneur heureux transmettra son bonheur à son entreprise, un changement qui ne manquera pas de se faire remarquer dans les revenus. C’est la passion de l’entrepreneur qui fait avancer l’entreprise. 

L’entreprise doit être au diapason de l’entrepreneur. Pour ce faire, le propriétaire doit remettre le cap vers sa destination initiale et laisser derrière lui les services qui ne ressemblent pas au projet qu’il veut mener à bien.

 


3 erreurs à éviter pour assurer la croissance de son entreprise

1. Des prix trop bas

Fixer des prix trop bas en démarrant une entreprise attire une clientèle sensible au prix, qui supportera mal une augmentation de tarifs et ne percevra pas la valeur des services ou des produits offerts. Les mauvais tarifs empêchent de développer une clientèle fidèle en laquelle l’entrepreneur peut avoir confiance. 


2. Liquidités, liquidités, liquidités

En affaires, le nerf de la guerre est le Cash Flow. Pourtant, les jeunes entrepreneurs n’ont pas tendance à accorder l’importance nécessaire à leur fonds de roulement. Il s’agit d’un stress important pour eux. Un stress qui éloigne inutilement l’entrepreneur de sa passion, mais qu’une bonne planification initiale permet d’éviter. 


3. Des prévisions trop optimistes

Dans les entreprises en démarrage les chiffres d’affaires pessimistes sont en moyenne 25 % trop élevés. Même chose au chapitre des dépenses où les coûts sont en moyenne 25 % plus élevés  que les attentes initiales. C’est en partie pourquoi une entreprise sur deux ne survit pas à sa deuxième année ; de telles prévisions rendent les premiers mois extrêmement difficiles.

Alexandre Vézina a aidé plus de 1200 entreprises en 8 ans à faire les choix stratégiques nécessaires à leur développement. 

[Extrait de « Alexandre Vézina Entrepreneur / Conseil, L’entreprise au diapason de l’entrepreneur », Magazine Guide Entrepreneur]

Cliquez ici pour télécharger l’édition «Leaders du changement» gratuitement jusqu’au 25 avril 2016!





Send this to a friend