6,1 milliards de Smartphones dans le monde d’ici 2020

6,1 milliards de Smartphones dans le monde d’ici 2020


Il existe aujourd’hui 2,6 milliards d’abonnements de téléphonie mobile de 3e génération à l’échelle mondiale. Alors que la croissance s’est stabilisée dans les pays industrialisés comme c’est le cas aux États-Unis et en Europe, elle sera plus marquée dans les pays émergents, en Afrique et au Moyen-Orient, à hauteur de 80 %. Cette étude provient du dernier rapport d’Ericsson publié au mois de juin.


Les Smartphones vont dépasser le nombre d’abonnements de téléphone fixe en 2020


Avec 6,1 milliards de Smartphones en 2020, il est envisageable que les mobiles dépassent le nombre d’abonnements de téléphonie fixe dans le monde. En prenant en compte les objets connectés, les services M2M et certains téléphones avec des fonctions basiques, ce sont plus de 26 milliards d’appareils qui seront connectés d’ici 5 ans.


En 2020, les Smartphones vont représenter près de 80 % du trafic des données mobile, ce qui posera un problème d’investissement de la part des opérateurs notamment dans les réseaux pour le transfert des données. Cette hausse met aussi en évidence un marché fructueux pour les startups et les grandes entreprises de créer des applications et des services connectés pour répondre à la demande des utilisateurs.


Dans les 5 prochaines années, 70 % de la population mondiale utilisera un Smartphone, raison pour laquelle le volume de connexion va être multiplié par dix. D’après la même étude, le trafic des données moyen qui est aujourd’hui de 2,4 Go passera à 14 Go en Amérique du Nord.


Une croissance qui sera portée par les pays émergents


La croissance des Smartphones sera surtout portée par les marchés des pays émergents, d’Asie-Pacifique, du Moyen-Orient et de l’Afrique dont le PIB croît chaque année. Avec un pourcentage élevé de jeunes dans ces pays, la technologie des téléphones connectés avec abonnement continuera de croître. Une telle augmentation développera considérablement le marché des applications en 2020 dans tous les domaines possibles pour représenter 77 milliards de dollars de chiffre d’affaires.


Les plus grandes plateformes de vidéos comme YouTube et Netflix verront un nombre croissant d’échanges de trafic. Selon Ericsson, les mobiles engendrent une croissance vertigineuse du trafic des données chaque année et pourraient représenter 60 % dans cinq ans. YouTube à lui seul détient actuellement une part de marché entre 40 et 60 % de tout le trafic vidéo. En 2020, ce sera certainement déjà la 5G et en intégrant les solutions du Cloud Computing et des systèmes réseau, la migration technologique sera fluide. La téléphonie mobile est donc loin d’avoir fini de se surpasser et de nous étonner.



Send this to a friend