Avez-vous entendu parler de « Fail stories : L’échec comme levier » ?

Avez-vous entendu parler de « Fail stories : L’échec comme levier » ?

Présenté par IG Gestion privée de patrimoine | Équipe Marc-Antoine Reid, en collaboration avec l’École d’Entrepreneuriat de Québec, la Jeune chambre de commerce de Québec (JCCQ) tenait le 19 mars dernier son événement FAIL STORIES!

Cet événement, destiné à la relève entrepreneuriale de Québec, alignait un panel de 4 entrepreneurs qui étaient invités à partager les particularités de leur parcours ainsi que les obstacles qu’ils ont rencontrés sur leur chemin. Les discussions émergentes de ces rencontres ont permit à plusieurs participants de démystifier l’échec et ses différentes composantes dans une optique de codéveloppement.

Une conférence et des invités pour un effet coup de poing !

Sylvain Boudreau conférencier depuis plus de 20 ans de «Le moi INC.» animait la soirée en présentant les entrepreneurs invités :
1.Lysanne Gingras de La mangue verte
2.Vincent Thériault de Surmesur
3.François-Thomas Michaud de Feldan therapeutics
4.Justine de Guépard communications

Des confessions de toutes sortes !

«Il arrive toujours quelque chose qui fait en sorte que tu ne sais pas si tu dois continuer ou abandonner, mais souviens-toi pourquoi tu as commencé» , partageait en toute humilité Sylvain Boudreau à l’assistance qui réunissait près d’une quarantaine de participants.

Pour sa part, Vincent Thériault, co-fondateur et co-PDG de SurMesur conseillait aux jeunes entrepreneurs de ne pas saturer leur carte de crédit avant d’avoir exploré toutes les alternatives de financement disponibles, un fait vécu par l’homme d’affaires qui compte désormais plusieurs boutiques au Québec, en Ontario ainsi qu’en Colombie-Britannique.

Quelle conclusion tirer de cette soirée ?

Cette soirée nous a montré que chaque entrepreneur a déjà eu une FAIL STORY au cours de son aventure entrepreneuriale qui lui a beaucoup appris. Cela fait, en quelque sorte, partie du processus pour atteindre le succès. Chaque personne présente à pu faire un grand examen de conscience en se remettant en question suite aux conseils reçus et également suite au discours poignant de Sylvain qui soulève un grand point: « Le temps ce n’est pas de l’argent, mais c’est de l’investissement». Nous sommes notre propre investissement ! Il faut investir en soi-même, dans nos habitudes de vies, dans notre alimentation, prendre le temps de s’arrêter quelques fois, prendre des vacances ou bien simplement aller dans des soirées de réseautage !

Afin de poursuivre votre parcours entrepreneurial, inscrivez-vous à la Jeune chambre de commerce de Québec! Sylvain Boudreault a vu sa vie complètement métamorphosée en 1995 en participant à toutes les activités proposées par la JCCQ qui lui ont permis de se dégêner et de sauter tête première dans ses idées de jeunes entrepreneurs !



Send this to a friend