Si vous avez la chance de posséder un second logement qu’il vous est possible de convertir en unité locative, nous sommes d’avis que vous devriez le faire. Toutefois, vous auriez tort de sous-estimer la réflexion, le temps et l’énergie qu’un tel projet nécessite. Voici quelques éléments que vous devriez considérer pour que votre entreprise connaisse un franc succès.

Les risques potentiels

Il existe peu d’opportunités de faire de l’argent sans courir le moindre risque, et même si louer est loin d’être l’activité la plus risquée que vous puissiez entreprendre, vous auriez tout intérêt à vous y embarquer les yeux bien ouverts. Cela ne signifie pas de renoncer lorsque vous constaterez l’existence de risques, mais bien de les réduire au maximum et de les soupeser avec soin. Même si vous n’avez pas de système sécurité pour votre résidence principale il pourrait être pertinent d’en faire installer un à l’endroit que vous entendez louer pour éviter que des petits malins ne remarquent les va-et-vient et planifient de vous cambrioler lorsque le logement sera vacant, par exemple. Souhaitons que cela ne vous arrive jamais, mais dans tous les cas, un système de sécurité de bonne facture réduira le coût de vos assurances et rassurera vos invités, entre autres.

Les clients d’abord

Même s’il est facile de perdre cette réalité de vue en raison de la nature même de l’activité, louer son logement est comme la plupart des autres entreprises: le client est roi (ou doit se sentir traité comme tel). Identifier les besoins de vos futurs invités et y répondre de manière proactive seront donc deux éléments déterminants dans la réussite de votre projet. Mettez-vous dans la peau de vos clients et demandez-vous ce qui pourrait améliorer leur séjour au-delà du confort de votre logement: une carte des lieux, une liste des activités disponibles durant une période donnée, des informations historiques sur la ville, etc. N’ayez pas peur d’en faire trop, il s’agit rarement de quelque chose dont un hôte se plaint, et soyez attentif aux commentaires constructifs que vous recevrez, ils constitueront des pistes précieuses pour améliorer votre offre de services.

Les tendances actuelles

Que vous soyez une personne intéressée par les tendances actuelles ou non, si vous êtes en affaires et souhaitez le demeurer, vous devez à tout le moins y être attentif (et idéalement les suivre). Surveillez vos compétiteurs pour être sûr d’offrir au moins autant qu’eux, parcourez les blogues et les revues de voyageurs pour connaître ce à quoi la plupart des gens s’attendent. À titre d’exemple, si vous possédez un chalet à louer au Québec, il va sans dire que les attentes de vos clients ne seront pas les mêmes que celles de personnes en visite à Miami. D’une manière générale, tâchez d’être à l’avant de la vague ou de la surfer en même temps que les autres.

Être en affaires – même dans des proportions modestes – implique de savoir comment demeurer compétitif. Faites tout pour être parmi les meilleurs si vous voulez que votre entreprise survive, c’est aussi simple que cela. Encore envie d’en apprendre davantage sur comment être le meilleur des meilleurs dans l’industrie de l’hébergement touristique? Jetez un coup d’oeil à cet article de Buzzfeed qui aborde 25 astuces pour dominer sur Airbnb.