Une des grandes problématiques de nos jours est la pénurie de main-d’oeuvre. Dans un contexte ou l’acquisition d’employé est difficile, coûteux et très compétitif, il faut miser sur la rétention des employés déjà présents dans l’entreprise. Il existe plusieurs moyens de favoriser la fidélisation des employés, que la mise en place de conditions de travail flexibles, d’avantages sociaux ou de valorisation des employés. Parmi ceux-ci, se trouve aussi une mesure efficace et tangible: la déclaration de bonis de performance ou de commissions.

 

Les bonis de performance pour l’équipe

Le boni d’équipe est très utile lorsque vous désirez favoriser le travail d’équipe au sein de votre entreprise. Pour l’intégrer à votre contrat d’emploi, vous devez fixer les objectifs à atteindre par département de votre entreprise ou pour l’entreprise au complet.

 

Voyons quelques exemples de mode d’attribution du boni d’équipe.

 

Le boni calculé sur le chiffre d’affaires

Le boni peut se calculer sur le chiffre d’affaires total de l’entreprise ou le chiffre d’affaires du département visé. Pour la mise en place de ce boni, on doit d’abord fixer un objectif de chiffre d’affaires à atteindre et ensuite déterminer le mode de calcul du boni qui sera versé. Il est possible d’y aller avec un pourcentage du chiffre d’affaires total ou encore d’un montant fixe applicable dès l’atteinte de l’objectif.

Par exemple, le boni peut être de 2% du chiffre d’affaires, distribué à l’ensemble des employés, dès l’atteinte d’un chiffre d’affaires supérieur à 750 000$. Ainsi, une somme variable (calculé sur le chiffre d’affaires) minimale de 15 000$ sera versée aux employés dès l’atteinte de l’objectif.

 

Le boni peut également être fixe. L’objectif sera l’atteinte d’un chiffre d’affaires supérieur à 750 000$. Sur atteinte de l’objectif, 15 000$ sera versé aux employés. Dans ce cas, que l’entreprise réalise un chiffre d’affaires de 755 000$ ou de un million de dollars le boni sera le même.

Le boni peut être par échelons. Ainsi, l’objectif étant de 750 000$, on peut décider de donner un boni de 10 000$ pour un chiffre d’affaires entre 750 000$ et 800 000$. Un boni de 15 000$ pour un chiffre d’affaires entre 800 000$ et 900 000$ et un boni de 20 000$ pour un chiffre d’affaires de plus de 900 000$.

 

Le boni calculé sur les profits ou sur la marge bénéficiaire

Pour certaines entreprises, il est préférable d’axer les objectifs et de mobiliser son équipe sur les profits ou sur la marge bénéficiaire de l’entreprise.

Par exemple, le boni peut être de 5% des profits, distribués à l’ensemble des employés, dès l’atteinte d’un profit supérieur à 400 000$. Ainsi, une somme variable (calculé sur le chiffre d’affaires) minimale de 20 000$ sera versée aux employés dès l’atteinte de l’objectif.

Le boni peut également être fixe. L’objectif sera l’atteinte d’un profit supérieur à 400 000$. Sur atteinte de l’objectif, 20 000$ sera versé aux employés. Dans ce cas, que l’entreprise réalise un profit de 405 000$ ou de 600 000$ le boni sera le même.

Le boni peut être par échelons également tel que vu plus haut.

 

Boni individuel

Le boni individuel est intéressant si vous voulez récompenser des postes précis ou encore si vous ne voulez pas rendre publiques les données financières de votre entreprise. L’employé n’aura accès qu’à l’information le concernant directement.

 

Commissions

Contrairement au boni qui peut porter sur différents aspects de l’entreprise, une commission est généralement liée aux ventes de l’entreprise. À l’instar des bonis, la commission peut être calculée par département ou encore par employé.

Exemple : Une courtière en assurance reçoit une commission sur chaque vente par nouveau client. Toutefois elle ne peut recevoir toute commission lors des renouvellements des polices d’assurance.

 

Le boni est un excellent moyen de pallier la pénurie de main-d’oeuvre, en assurant la rétention de vos employés. Par contre, le mode de versement dépend de vos objectifs, de vos besoins et de votre chiffre d’affaires. N’hésitez pas à parler à l’équipe de Vigi pour discuter des options possibles pour favoriser la rétention de vos employés. Vous trouverez aussi le sujet plus amplement détaillé dans le prochain livre de Sylvie Bougie.