Pour leur premier rendez-vous de 2016, les organisateurs
des Tech Drinks Québec avaient convié un jeune expert en marketing digital. Qui n’a
pas toujours suivi les sentiers « officiels » pour atteindre ses objectifs.

Les Tech Drinks Québec sont de retour. Mais chut, gardez ça pour vous! Mardi soir, dans le
sous-sol du Cercle, les lumières tamisées donnent à la réunion un caractère
informel, presque mystérieux. Et l’orateur en profite. Alexi, expert en
marketing digital œuvrant dans l’univers du web depuis dix ans, n’a rien d’un
conférencier « traditionnel ». « Le monde des startups est une
véritable jungle. Et si vous voulez en sortir vivant, vous devez avoir une
vision et un comportement différents », prévient-il. 

En guise
d’introduction aux séances qu’il dirigera dans les prochains mois, le jeune
homme au large sourire présente cinq projets-phares dont il semble
particulièrement fier et qui fleurent bon l’underground. « Attention, rien d’illégal. Ou presque… »,
glisse l’orateur, l’œil malicieux.

Alexi ne fait
jamais rien comme les autres. Et apparemment,
ça lui réussit plutôt bien.
Lorsqu’il s’est ainsi retrouvé, voici quelques années, avec plus de 50 000
figurines inspirées des mèmes, il s’est demandé comment écouler ce surprenant
stock. En contactant les principaux sites d’humour, en réalisant des 
« bandes
dessinées
 » sur des plateformes émergentes et en vendant sur des sites
fréquentés par des geeks et des
passionnés, il se débarrasse de sa Mème Army en
à peine trois mois.

« Je n’ai pas
que des projets underground »,
assure Alexi, « je fais aussi du marketing traditionnel. Mais mon
message, c’est que vous ne devez pas avoir peur de commencer avec ces
techniques underground, de vous salir
les mains. »

L’animateur
dirigera trois autres séances dans les prochains mois, consacrées aux façons de
penser, aux plus populaires techniques de développement et à la promotion des idées.