La semaine dernière était particulièrement chargée pour les entrepreneurs de l’École d’entrepreneuriat de Québec. L’École fera relâche de formation pendant les 2 semaines de la construction. Les formations ont donc été condensées. Les étudiants ont eu 4 formations d’une demi-journée la semaine dernière et en auront 4 autres cette semaine.

Tous les élèves de l’école disent un gros merci à Jean-François Pelley pour ses trois passionnantes formations cette semaine. Nous avons vu les sujets de l’étude de marché, l’environnement PESTEL (politique, environnemental, social, technologique, économique et légal) et l’analyse FFOM (forces, faiblesses, opportunités et menaces). 

Il va sans dire que toutes les formations apportent un apprentissage et ont leur importance dans le processus de création d’une entreprise. Bien que toutes les formations sont très intéressantes, certains sujets ou formateurs me touchent personnellement davantage que d’autres. 

C’est le cas de Jean-Michel Lavoie et de sa formation sur le Minimum viable product qui m’ont particulièrement rejointe. En réfléchissant à notre projet, il est certain que nous le voyons gros et important. Par contre, Jean-Michel nous a ramenés sur la bonne voie en nous disant de le faire, tout simplement. Cela ne sert à rien de dépenser à développer des technologies pour nos entreprises avant même d’être en fonction.

Ce que je retiens et vous partage à titre de conseil donc : votre projet, il faut simplement le faire et valider par le fait même. Commencez avec un produit ou un client, vérifiez si vos méthodes fonctionnent bien, et vous saurez tout de suite si c’est viable ou pas. 

Nous commencerons donc incessamment à tester notre marché en abordant de premiers clients.