Jakob Frugger est un industriel allemand du 16e siècle qui avait peur pour son âme. Il a donc créé un village où les gens
peuvent vivre pratiquement gratuitement. Il leur demande uniquement de prier
pour son âme en échange.
 

Bien caché au creux des montagnes de Bavière, le Fruggerei
est un village entièrement à l’épreuve de la gentrification. Considérée comme
étant la plus ancienne expérience d’habitation communautaire au monde, le loyer
de 0,88 € n’a pas augmenté du tout depuis 1516.

Les habitants doivent être indigents, mais sans dettes. Ils
doivent également être catholiques et promettre d’effectuer un minimum de 3
prières par jour pour l’âme des membres de la famille Frugger.

Il coûte d’ailleurs 4€ pour visiter le village, soit plus de
quatre fois le montant chargé annuellement en loyer aux habitants.

Jakob Frugger, dit le Riche, a fait sa fortune grâce à l’industrie
textile, mais est rapidement devenu un banquier important, créditeur des têtes
couronnées d’Europe.

Seulement 150 ans après la création de leur village, l’empire
des Frugger s’est lentement effondré. Le projet de village, grâce à sa dotation
initiale perdure toutefois depuis.

Une histoire qui rappelle l’importance de la philanthropie
et de l’impact à très long terme qu’une bonne action peut avoir.