Quand on parle de cuisine à un Québécois, son nom ressort systématiquement dans la conversation. Que ce soit pour ses recettes ou pour sa marque maintenant bien établie, Ricardo est sur toutes les lèvres. Mais derrière le nom si connu se tient un entrepreneur acharné qui, avec ses multiples talents et ses idées plein la tête, a su se tailler une place dans le monde des affaires.

Une volonté de bâtisseur

Ricardo Larrivée est né en 1967 à Montréal. C’est lors de ses études à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec qu’il se découvre un intérêt pour la cuisine. Ayant poursuivi ses études en radio-télédiffusion, il fût d’abord animateur radio avant de faire sa première apparition télévisuelle dans Les Saisons de Clodine à TVA. Mais ce n’est pas d’hier que Ricardo vise des objectifs toujours plus grands. En fait, c’est en grande partie son ambition et ses idées de grandeur qui font de lui un entrepreneur prospère. Ne faisant pas dans la demi-mesure, lorsqu’il a une idée en tête, il va jusqu’au bout pour la réaliser.

C’est ainsi que son rêve d’animer sa propre émission de cuisine devient réalité en 2002 sur les ondes de Radio-Canada et que, deux mois plus tard, le cuisinier et animateur ajoute une nouvelle corde à son arc en exploitant ses talents d’auteur. Il lance son magazine qui, comme son émission, porte son nom et présente des recettes de son cru. En 2006, il s’illustre au Canada anglais avec l’émission Ricardo and friends, diffusée sur Food Network Canada pendant trois saisons.

De plus en plus, les gens aiment et reconnaissent le jeune chef, qu’ils voient partout à la télé et sur les couvertures de magazines. Rapidement, c’est son dynamisme et son sourire qui deviennent sa marque de commerce. C’est avec authenticité qu’il bâtit un empire qui incarne ses valeurs familiales. Pour lui, s’asseoir pour manger en famille a quelque chose de rassurant, et c’est ce réconfort qu’il partage à travers son entreprise.

Un penchant pour l’international


L’entrepreneur devenu vedette crée rapidement un capital de sympathie qui lui permet de mettre son nom sur des accessoires de cuisine et des bouteilles de vin. Aujourd’hui, Ricardo Media se spécialise dans de nombreux domaines et exploite de plus en plus l’international. L’entreprise multiplateforme détient une ligne de produits gourmands et d’articles de cuisine, une gamme de vins importés et distribués, plusieurs émissions de télévision diffusées à l’international, un magazine vendu en 100 000 exemplaires 8 fois par année, des livres de recettes publiés en français et en anglais et un site web qui compte plus de 2 millions de visiteurs. Ses produits dérivés sont vendus dans 800 points de vente au Canada, et partout dans le monde grâce à sa boutique en ligne.  Ricardo a aussi ouvert deux cafés et boutiques sous le nom d’Espace Ricardo, à Saint-Lambert et à Laval, et il en ouvre une troisième cette année à Québec. La machine fonctionne, ici comme à l’étranger, et l’entrepreneur, qui vise toujours plus loin, continue de conquérir le marché international.

Ricardo Larrivée
Photo : Radio-Canada

Un homme généreux


Malgré sa notoriété, Ricardo reste humble et prouve, par son implication auprès de nombreuses causes, qu’il a le cœur sur la main. Depuis 10 ans, il est porte-parole de La Tablée des chefs, un organisme qui a pour objectif de nourrir les familles dans le besoin et de développer l’éducation culinaire chez les jeunes. Son engagement envers les jeunes lui a d’ailleurs valu une Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II. Il est aussi l’un des membres fondateurs du Lab-École, un organisme à but non lucratif qui vise à rassembler une expertise multidisciplinaire pour concevoir l’environnement des écoles de demain. Enfin, ses efforts pour rendre la cuisine accessible à tous et son engagement dans plusieurs causes sociales ont fait de lui un membre de l’Ordre du Canada et de l’Ordre national du Québec.

Aujourd’hui, la mission de Ricardo est de faire perdurer sa marque, même lorsqu’il ne sera plus là pour faire fonctionner l’entreprise. Mais ce qu’il a bâti, c’est bien plus qu’une marque. C’est un peu le rêve de tous les Québécois. Car il est aussi un modèle à suivre et un bon exemple de tout ce que peut apporter l’entrepreneuriat lorsqu’on voit grand.