Si vous voulez plus de ventes, vous devez commencer par compter combien vous en générez déjà. Ceci est un concept évident, mais une fois de plus, les entrepreneurs arrivent en deçà de leurs objectifs par manque de planification. Comme dit la devise: « Un but sans un plan n’est qu’un souhait. »


3 conseils simples pour une stratégie de vente gagnante

 

1. Connaissez votre marché

Pour certains, mener des recherches suffisantes vient tout naturellement, cependant une grand partie d’entrepreneurs se fient sur leurs impressions pour prendre leurs décisions stratégiques de vente. Mon mentor m’a dit une fois : « À tenter d’aider tout le monde, tu finis par n’aider personne! ». Vous avez peut-être un produit ou un service qui pourrait s’adapter à de nombreux segments du marché, mais il est préférable d’en identifier un pour commencer et créer du momentum. Faire tourner la roue est difficile, mais une fois engrenée cela deviendra plus facile.

 

 « À tenter d’aider tout le monde, tu finis par n’aider personne! »

Concentrez-vous. CONCENTREZ-VOUS! Les entrepreneurs les plus fructueux ont reconnu la concentration comme étant LE trait le plus déterminant dans la réussite entrepreneuriale. Choisissez un segment de marché précis, et construisez une liste de prospects qui est assez grande pour tester votre stratégie à quelques reprises.

 

2. Entrez en contact

Voici une façon de le faire.
Tout d’abord, comme mentionné ci-haut, construisez une liste de clients potentiels qui répondent à vos standards (vous pouvez vous permettre d’être un peu snob) et qui sont les plus susceptibles d’avoir besoin de vos services. Recherchez ensuite toutes ces entreprises prospects sur LinkedIn. Naviguez sur les profils de quelques membres clés de vos prospects. Cette étape est essentielle, elle commence à faire tourner la roue en gagnant l’attention de membres clés et décisifs de vos prospects. Ensuite, identifiez vos connexions mutuelles. Demandez des introductions à vos relations connexes et rejoignez directement les prospects avec qui vous ne partagez pas de contacts. Une fois la prise de contact effectuée, faites suite avec une proposition de réunion. Réunion aujourd’hui ne rime plus nécessairement avec rencontre en personne; vous pouvez opter pour une conférence vidéo en utilisant des applications comme Skype, Webex, Google Hangouts et plusieurs autres.

 

 

Vous pouvez également « réchauffer » les prospects avec lesquelles vous ne partagez pas de contacts avant de les rejoindre. Dans notre cas, l’envoi de la dernière édition de notre magazine est l’élément logique.

 

Faites vos suivis. Non, sérieusement, faites vos suivis! Votre processus de vente n’appartient pas à vos prospects. Ils ont mieux à faire qu’à vous écrire pour dépenser leur argent, c’est à vous de passer à l’action.

 

 

 

3. Récoltez, étudiez et agissez

Rappelez-vous l’introduction. Pour améliorer les ventes, il faut d’abord les mesurer. Ceci est critique. Vous devez savoir où vous vous situez afin d’être en mesure de fixer des objectifs clairs. Il est important de fixer des jalons et de mettre au point des indicateurs précis pour récolter des informations qui vous permettront de prendre des décisions intelligentes.

 

 

Prévoyez des moments prédéfinis pour évaluer les données et les actions des dernières semaines. Est-ce que nous écrasons nos objectifs ou est-ce que ce sont eux qui nous écrasent? Il est important de répéter ces périodes de réflexion à des intervalles relativement courts lorsque vous introduisez de nouvelles stratégies pour ne pas passer à travers vos listes de prospects et gaspiller des opportunités d’affaires. Les objectifs et indicateurs que vous vous serez fixé vous permettront de prendre de bonnes décisions. Si vous ne les atteignez pas, prenez un moment de pause : « Où est-ce qu’on s’est planté? Comment peut-on changer le portrait et atteindre les objectifs qui traînent la patte? ».

« Où est-ce qu’on s’est planté? Comment peut-on changer le portrait et atteindre les objectifs qui traînent la patte? ».

Lorsque vous êtes en processus d’introduire une nouvelle stratégie, il est d’autant plus important de fixer des objectifs plus pessimistes afin de laisser place à l’erreur. Si vous êtes trop ambitieux dans vos prévisions de ventes, vous prenez le risque de devoir rattraper du retard et le fardeau financier peut rapidement devenir lourd.

Identifier, contacter, mesurer et agir. Ce sont les principes les plus élémentaires. Prenez votre temps avant de mettre un produit ou un service sur le marché, mais rappelez-vous que le mieux est l’ennemi du bien et que la perfection est un piège dans lequel les entrepreneurs tombent trop souvent.

Allez, aux ventes!