C’est la question que se pose Stéphane Boucher de l’Institut des neurosciences appliquées du Québec. Il a évoqué plusieurs pistes pour réaliser des sites web qui plaisent à l’usager dans sa conférence sur Le neuroweb design  présentée au WAQ, le vendredi 20 mars dernier.

Vous avez dit neuro? 

Les neurones du cerveau servent avant tout à sentir les choses et forger notre identité.  En visant l’être au lieu du paraître, les neurosciences peuvent aider les designers UX à créer des sites plus intuitifs qui vont plaire à l’usager.

Comment intégrer les neurosciences au web? 

Il faut entre autres stimuler le cerveau reptilien, celui qui gère les instincts, en faisant appel à l’urgence et en jouant sur la peur. Une autre stratégie consiste à utiliser la dualité entre le plaisir et la souffrance, le danger et la sécurité, le gain et la perte.

On doit également activer les émotions gérées par le système limbique. C’est possible en étant sincère dans le choix des images. Selon Stéphane Boucher, vous devez éviter à tout prix les banques d’images, car elles ne représentent pas VRAIment qui vous êtes. Il faut aussi écrire des textes qui suscitent des émotions et faire attention à la façon dont vous dites les choses. 

Pour toucher les gens, votre site doit aussi s’adresser au néocortex, le siège de la raison et de la sociabilité. Monsieur Boucher rappelle que les gens n’aiment pas faire des efforts, encore moins sur votre site web. Alors, ne le chargez pas trop. Vaut mieux rester simple. C’est important d’utiliser un langage accessible et d’établir un lien avec les usagers. Il ne faut pas non plus négliger l’aspect social car ça stimule le sentiment d’appartenance. Finalement, c’est essentiel de sentir qu’il y a des humains derrière votre entreprise.

Quelques trucs simples pour connecter avec vos usagers

  • Listez les gains immédiats, mais aussi les conséquences de ne pas agir.
  • Mettez les éléments importants et les appels à l’action au début et à la fin des textes.
  • Rédigez des phrases courtes et des petits paragraphes dans un langage simple.
  • Ajoutez de la couleur. Elle augmente de 80 % le désir de lire et la mémorisation du contenu.


En terminant, Monsieur Boucher a martelé un élément important : l’authenticité. L’utilisateur de votre site doit sentir que vous êtes sincère, réellement. Il achètera avant tout la personnalité de votre marque. Il ne doit pas y avoir d’écart entre ce que vous présentez sur le web et ce que vous êtes vraiment.