Gérer en se baladant est un processus qui a été employé par les dirigeants les plus importants et les plus prospères du monde. Autrement dit, il s’agit de gérer de manière informelle à pied, autour du lieu de travail, afin de vérifier la conformité des processus avec les employés.



Steve Jobs en avait fait l’expérience chez Apple; il se promenait dans les quartiers généraux et répondait à des courriels et des appels de clients. Et Dieu sait qu’on ne peut contester le succès d’Apple. Cette technique permet au gestionnaire d’améliorer la cohésion, le moral, la productivité et d’autres résultats de l’entreprise. Lorsque les employés se savent surveillés, cela influe sur leur comportement. Le MBWA doit être inopiné pour permettre aux gestionnaires d’observer le travail dans son état naturel et envisager ainsi des solutions idoines.


Meilleures pratiques pour le check-in

Certains peuvent le voir comme une excuse des managers pour espionner et interférer inutilement auprès des employés. La clé ici est d’en faire une pratique courante où la gestion est transparente sur les résultats. Pour favoriser la confiance et la franchise, les managers doivent répondre aux commentaires avec des paroles et des actes. Le feedback des employés est ici très important; ne pas le prendre en considération pourrait mener les employés à questionner l’efficacité du gestionnaire ou créer l’impression que la direction se fout de ses employés.

Il y a certaines choses que les cadres supérieurs font pour maximiser le potentiel du MBWA. Tout d’abord, ils s’assurent d’informer les employés que les données recueillies se traduiront par des actions concrètes, ou qu’à tout le moins elles seront fortement prises en considération. Les cadres supérieurs ne se comportent pas comme des psychologues boiteux assis à côté de leur patient à poser une question et hochant la tête jusqu’à la prochaine question, ils se livrent et discutent sincèrement avec leurs employés. Enfin, ils font en sorte de toujours faire savoir à leurs employés qu’ils sont reconnaissants pour leur accueil et leur ouverture.


L’adaptation à une nouvelle force de travail, à distance


Il y a eu une augmentation incroyable du nombre de sociétés dont la majorité des équipes travaillent à distance. Si la tendance continue ainsi, telles que le décrivent les prévisions de nos geeks préférés, les gestionnaires de nombreuses industries rencontreront de moins en moins leurs employés. Dans ce scénario probable, les stratégies de gestion devront être adaptées. Cependant, comme dans plusieurs cas dans l’histoire, la cause du changement peut aussi devenir son sauveur.

La technologie a été d’une grande aide dans l’efficacité croissante et le retour de l’investissement sur la surveillance, la collecte, l’analyse et la compréhension des données. Dans le cas de la gestion et plus précisément du MBWA, d’importants investissements se font dans des logiciels complets et adaptables qui répondront aux besoins de l’avenir. Il existe déjà de nombreux logiciels et stratégies que vous pouvez commencer à appliquer immédiatement, mais cela sera pour un tout autre article.


Pour l’instant, commencez par l’habitude de gérer en vous baladant et rappelez-vous qu’il n’y a rien de mieux qu’un contact direct. Pour combien de temps encore? Seul l’avenir nous le dira!