Comme chaque année, la saison des impôts est de retour ! Malheureusement, il s’agit d’un véritable casse-tête pour bien des contribuables. Que vous soyez employé, travailleur autonome ou dirigeant d’entreprise, vous devez acquitter les soldes dus aux deux paliers de gouvernement au plus tard le 30 avril. Les travailleurs autonomes bénéficient d’une extension de délai jusqu’au 15 juin pour produire leurs déclarations fiscales. Toutefois, ils se doivent de payer leurs soldes au maximum le 30 avril.

Les faire soi-même même si je ne m’y connais pas ?

Mauvaise idée ! Les déclarations de revenus peuvent très vite se complexifier et les erreurs peuvent coûter très cher, sans compter que vous pourriez passer à côté d’une multitude d’incitatifs fiscaux.

Il existe plusieurs logiciels permettant de transmettre vos déclarations de revenus. Bien entendu, le coût d’un logiciel est beaucoup moins onéreux que les services d’un professionnel ce qui poussera certains contribuables à « s’improviser » comptable. L’économie réalisée risque toutefois d’être grugée par les erreurs dans bien des situations !

Pourquoi faire affaire avec un comptable ou une firme comptable ?

C’est simple : pour vous permettre de profiter de tous les avantages fiscaux qui  s’appliquent à votre situation et optimiser les déductions et les crédits entre les membres d’une même famille. Les gouvernements modifient constamment les incitatifs et heureusement, les professionnels se doivent d’être constamment à l’affût des changements et des nouveautés.

À titre d’exemple, il est souvent très avantageux de combiner les frais médicaux de toute la famille dans la déclaration d’un même contribuable. Il existe certains seuils qui doivent être atteints pour donner droit aux crédits et dans bien des cas, chaque contribuable individuellement ne les atteint pas !

Par ailleurs, saviez-vous que les travailleurs autonomes peuvent déduire une multitude de dépenses en lien avec leur entreprise dont notamment certains frais reliés avec leur bureau à domicile ? Cette déduction est toutefois limitée au revenu net de l’année, mais il faut savoir que les dépenses inutilisées dans l’année pourront être transférées à une année subséquente. Plusieurs autres frais peuvent également être déduits à l’encontre des revenus gagnés tels que les frais de déplacement, le coût d’une assurance et les frais de repas et représentation. Ces derniers sont toutefois limités à 50 %, car le fisc considère qu’il y a toujours une partie personnelle à ces frais. Le coût de certains équipements pourrait également être admissible à titre de dépense en capital donnant droit à de la déduction pour amortissement : attention de ne pas déduire ces frais à 100 % dans l’année !

Chez Dufour Leblanc, CPA, nous sommes là pour vous poser les bonnes questions et optimiser au mieux vos déclarations fiscales. Évitez-vous du stress et épargnez-vous du temps ! Confiez la production de vos rapports d’impôts aux professionnels de chez Dufour Leblanc CPA!