Deuxième meilleur
pays au monde selon un classement dévoilé à Davos, le Canada recule au 5e rang au niveau de l’entrepreneuriat. Le Nord de l’Europe et l’Asie se
distinguent également tandis que les États-Unis reculent.

Il y a mieux,
certes, mais pas beaucoup mieux : le Canada serait, toutes catégories
confondues, le deuxième meilleur pays au monde, derrière l’Allemagne mais
devant la Grande-Bretagne, les États-Unis et la Suède. Ce
classement, dévoilé
dans le cadre du Forum économique mondial se tenant actuellement à Davos
(Suisse), a été établi par BAV Consulting et la Wharton School de l’University
of Pennsylvania.

L’Allemagne
remporte également le titre de pays apportant le meilleur soutien aux
dirigeants d’entreprises. Un classement où le Canada figure à une honorable 5e position. « Le Canada consacre 1,73% de son produit intérieur brut à la
recherche et au développement, contre 2,92% en Allemagne », relèvent les
économistes.

L’Inde possède
l’économie la plus prometteuse, la Chine est l’endroit rêvé où commencer une carrière
et la Thaïlande le pays où se partir en affaires. Et pour une retraite bien confortable,
direction le Costa Rica.

Les nations
nord-européennes ont raflé la majorité des autres prix : la Suède serait
ainsi le meilleur endroit où élever des enfants et le pays le plus écologique
tandis que son voisin danois donne toutes leurs chances aux femmes.

Pour constituer ces
classements, les auteurs de l’étude ont interrogé plus de 16 000 acteurs économiques
venant des quatre coins du globe.