Slack est parvenu à nous débarasser des courriels internes.
L’application serait-elle également en voie de simplifier nos communications à
l’extérieur de nos équipes de travail ?

Les invitations à joindre des « channels » publics
en dehors des « teams » habituelles se font de plus en plus
fréquentes.

Le but est de créer une communauté semi-privée où des gens
peuvent échanger du contenu, des conseils et des impressions dans le cadre d’une
application que tous utilisent. Évidemment, Slack n’est pas conçu de cette
manière, mais certains prennent un grand plaisir à utiliser la plateforme d’une
manière tout à fait nouvelle.

Ce que pense l’équipe de Slack Technologies de ce
détournement de leur service n’est pas encore connu, mais les initiatives
privées se multiplient, à tout le moins dans l’indifférence de la corporation
américaine.

Une indifférence qui devrait toutefois cesser rapidement puisque certains groupes font payer les utilisateurs afin d’accéder à leurs « channels ».
Une preuve de la volonté des utilisateurs d’utiliser Slack pour autre chose que
le contact avec son équipe.

L’an dernier sur Product Hunt, un projet promettait de
catégoriser tous les canaux Slack actuellement publics. D’autres initiatives
existent également afin d’offrir un annuaire des ressources externes
accessibles grâce à Slack.

Les canaux Slack actuellement publics sont évidemment
centrés sur les intérêts des utilisateurs actuels de la plateforme. Les plus
développés concernent les jeux vidéos, la programmation, le développement Web et le Web en général.