TechCrunch apprenait cette semaine que Facebook ouvrira bientôt
sa plateforme de messagerie « Messenger » aux annonceurs.

Le géant social ayant toujours eu de la difficulté à rendre rentables ses différents produits s’efforce toujours de trouver des moyens intéressants de
lier les entreprises avec leurs clients.

Le défi pour Facebook est de dégager un revenu intéressant sans
saturer ses utilisateurs. C’est pourquoi le nouveau service permettra aux
annonceurs de contacter des utilisateurs de Facebook qui les ont déjà abordés
par messagerie.

Les entreprises ne pourront donc pas interpeler les utilisateurs
Facebook sans discernement, seulement ceux intéressé par leur entreprise et leurs
produits. Facebook recommande donc aux entreprises de commencer immédiatement à
inciter les membres de leurs communautés.

Par voie de communiqué, la compagnie de Mark Zuckerberg se
veut rassurante : « Notre objectif avec Messenger est de créer une
expérience engageante pour nos 800 millions d’utilisateurs dans le monde et
cela inclut l’assurance de ne pas recevoir de messages non-sollicités.

Cette annonce intervient au moment où Facebook a mis en
place un URL unique pour chaque contacter tous les utilisateurs de Facebook :
fb.com/msg/guideinc. Pouvant être placé sur les emballages et sur le site web
des entreprises, cet url devrait venir remplacer les numéros 1-800 s’il faut en
croire Facebook.

Facebook fait un pas de plus vers son objectif de contrôler
tous les aspects de la vie numérique de ses utilisateurs.