Impossible pour un entrepreneur d’éviter les médias sociaux en 2018. Il est à tout le moins impossible de ne pas être présent sur la toile, qu’on le veuille ou non. Ce qu’on y dira sur son entreprise dépend uniquement de la volonté de l’entrepreneur de créer et d’animer sa communauté.

Prendre son image en main

Les réseaux sociaux sont venus changer la manière par laquelle les gens se renseignent sur les services et les produits des entreprises. Ce bouche-à-oreille, beaucoup plus puissant qu’avant, retire le droit à une entreprise de ne pas se soucier de son image numérique.

Qu’une compagnie soit ou non présente en ligne n’empêchera pas les gens de faire des recherches et de passer des commentaires sur les produits ou services.

Une entreprise doit parvenir à contrôler ce qui se dit à son sujet sur les médias sociaux. Un contrôle qui ne doit pas viser à empêcher les gens de s’exprimer (positivement ou négativement) au sujet de celle-ci. Il s’agit plutôt de savoir ce qui se dit au sujet de l’organisation, mais surtout d’orienter la conversation sur l’entreprise, ses produits et ses services.

Il est primordial d’avoir une vision cohérente de sa présence en ligne. Pour ce faire, l’entreprise doit prendre le temps de définir le ton qu’elle veut donner à ses publications et à ses interactions avec sa clientèle. Le ton adopté doit se reposer sur les valeurs de l’entreprise.

Le message doit être constant à travers le temps et respecter l’image de marque de l’entreprise. Pour ce faire, rédiger et diffuser une nétiquette permet à l’entreprise d’uniformiser sa présence en ligne.

Cibler les bons réseaux

Il existe des dizaines de réseaux sociaux. Une entreprise désirant être présente en ligne doit s’assurer de ne pas s’éparpiller et de rejoindre le maximum de clients potentiels le plus efficacement possible. L’entrepreneur peut s’attarder à rejoindre des communautés déjà établies sur Facebook et Twitter.

Il peut être pertinent d’avoir une page LinkedIn, en particulier si l’entreprise s’adresse à d’autres entrepreneurs. Toutefois, si la clientèle visée n’est pas sur ce réseau, la démarche est inutile.

Contenu

Les entrepreneurs désirant amorcer leur présence en ligne en publiant du contenu se demandent toujours quelle fréquence est la meilleure afin de créer et d’animer une communauté vivante. La réponse à cette question dépend à la fois de la communauté qu’ils désirent créer ainsi que de la capacité de l’entreprise à produire du contenu de qualité.

La bonne fréquence de publication doit être au diapason entre les besoins de la communauté et les limites de l’entrepreneur et de son équipe.

La solution est de respecter le rythme de son entreprise.

Bien réagir aux commentaires négatifs

Les entrepreneurs travaillent fort sur leurs entreprises et s’impliquent souvent émotionnellement dans leurs produits. Toute critique sur les médias sociaux peut ainsi être assimilée à une attaque personnelle. L’entrepreneur découvrira toutefois que ces critiques sont souvent bien intentionnées et qu’elles peuvent permettre à l’entreprise d’améliorer son service.

C’est plutôt des « haters », les détesteurs, que les entrepreneurs doivent se méfier. Des gens sans scrupules qui n’hésitent pas à s’attaquer gratuitement à des personnes et à des organisations en ligne.

La réputation des petites entreprises est particulièrement sensible à quelques commentaires douteux. C’est une raison supplémentaire de savoir ce qui se dit sur soi en ligne.

Face à un commentaire négatif, mais bien intentionné, il est important d’agir. L’entrepreneur à l’écoute, non seulement de ses clients satisfaits, mais également de ses clients insatisfaits sera en mesure de répondre rapidement aux plaintes et aux préoccupations de sa clientèle. Une manière importante d’améliorer la qualité de son produit.

Plan Médias Sociaux aides les entreprises désirant améliorer leur présence en ligne.