L’entrée d’Uber
dans un marché réduirait le nombre de décès dû à l’alcool au
volant. Une étude publiée par deux chercheurs de l’université
Temple affirme que la facilité d’accès ainsi que les prix moins
élevés incitent plus d’automobilistes en état d’ébriété à
ouvrir la célèbre application californienne plutôt que d’héler un
taxi traditionnel.

L’étude
s’intéresse à l’arrivée des services Uber Black et Uber X en
Californie de 2009 à 2014. Les auteurs notent dès leur introduction
que des données probantes sur les effets sociaux de Uber et des
autres services de transport pourraient avoir un impact marqué sur
le débat public qui fait rage depuis l’apparition de ces services de
partage.

Selon les
chercheurs, l’arrivée de Uber a mené à une baisse de 3,6 % à
5,6 % des décès causés par l’alcool au volant en Californie.
« Avec plus de 1000 morts chaque année causés par des
accidents d’auto où l’alcool est en cause, cela représente une
opportunité substantielle d’améliorer le bien-être public et de
sauver des vies.

Les auteurs notent
deux raisons qui expliquent selon eux l’effet qu’a Uber sur les morts
causées par l’alcool au volant. La simplicité d’utilisation, tout
d’abord, a un effet positif. En particulier à la sortie des bars,
trouver un taxi peut se révéler difficile. C’est pourquoi Uber peut
être attrayant pour un utilisateur pressé (et en état d’ébriété).
En effet, les utilisateurs ont toute l’information nécessaire, du
temps d’arrivée du chauffeur jusqu’à une estimation du montant de
la course. En gros, parfois il n’y a pas d’Uber disponibles, mais
l’utilisateur le sait immédiatement, contrairement aux taxis où
l’information est moins disponible.

Les auteurs notent
également que le prix du service Uber X, qui est significativement
moins élevé que le prix de la même course en taxi rend le service
plus intéressant. Leurs résultats sont toutefois mitigés à ce
niveau puisque l’impact d’Uber Black est beaucoup moins important
qu’Uber X. Les tarifs exponentiels des moment de grande affluence n’a
pas non plus d’effet sur leurs résultats.