Osez le défi en 2016

Osez le défi en 2016

Les locaux de Mirego accueillaient lundi le lancement du Défi OSEntreprendre dans la Capitale-Nationale. Sous la présidence d’Albert Dang-Vu, c’est environ 40 000 $ en prix et services qui seront remis dans la région.

Pour sa 18e année, le Concours québécois en entrepreneuriat change d’image et devient le Défi OSEntreprendre. Selon Albert Dang-Vu, PDG de Mirego, le Défi est nécessaire au développement de l’entrepreneuriat dans la région : « Je pense que dans la région de la Capitale-Nationale, il n’y a pas assez d’entrepreneurs encore. Il faut inspirer les jeunes à partir de nouvelles entreprises », explique le jeune homme d’affaires.

« Si nous pouvons aider un ou plusieurs entrepreneurs chaque année à éviter de faire certaines erreurs que nous avons faites ou simplement à se questionner sur certaines choses, on va bâtir des entreprises plus solides et des emplois pour les années à venir », ajoute-t-il.

C’est son passage chez Copernic qui fait croire à M. Dang-Vu que la ville de Québec vit une importante transformation. Une transformation bonne pour l’économie de la ville et de la province : « On passe d’un environnement qui était très gouvernemental à de l’entrepreneuriat qui va réinventer la ville. Ça va pousser les gens à prendre le risque de bâtir des choses qui n’étaient pas bâties avant. L’économie et l’exportation vont être améliorées », ajoute-t-il.

À en croire Christiane Néron, responsable du Défi dans la Capitale-Nationale, le Défi OSEntreprendre est nécessaire au développement de l’entrepreneuriat dans la région de Québec : « Le défi est un tremplin. Au-delà des sous, c’est le rayonnement et la visibilité », explique la dynamique organisatrice. « Le Défi vise à poursuivre le développement de la culture entrepreneuriale ».

Selon Mme Néron, le dynamisme du Défi de cette année est comparable à celui de son président d’honneur : « Pour nous, aujourd’hui c’est un “ WOW “, on avait tellement hâte de présenter notre président d’honneur, Albert Dang-Vu. Quel homme et quel entrepreneur. »

En plus du volet création d’entreprises, le Défi comporte un volet entrepreneuriat étudiant. Serge Duclos, directeur général du Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau, était présent afin de réitérer l’appui de son organisation au Défi OSEntreprendre.

« Le Carrefour jeunesse-emploi de Charlesbourg-Chauveau, à l’instar des autres carrefours jeunesse-emploi, contribue au développement de la culture entrepreneuriale des jeunes de 6 à 35 ans », explique-t-il.

Les inscriptions au Défi OSEntreprendre se poursuivent jusqu’au 14 mars 2016.



Send this to a friend