5 choses que vous ignorez sur Gilbert Rozon, le nouveau dragon

5 choses que vous ignorez sur Gilbert Rozon, le nouveau dragon

Gilbert Rozon est le nouveau dragon de la populaire émission Dans l’oeil du dragon sur les ondes de Radio-Canada. Voici cinq choses que vous ne savez probablement pas sur le président fondateur de Juste pour rire :

1. Il a creusé des tombes

Avant de fonder le festival Juste pour rire, il a exercé mille métiers. À un certain point, il devient fossoyeur : « Travailler au cimetière a été une belle révélation. J’y ai découvert tout un univers et c’est dans les trous que j’ai développé l’humour noir, avec la peur qui nous habitait, le soir, quand on tombait sur des ossements, ou qu’effrayés on devait allumer un feu par terre pour dégeler la terre. On en a raconté des histoires de pelles qui nous avaient frôlé le dos », a-t-il raconté au Journal de Montréal en 2007.

2. Il est diplômé en droit de l’Université de Montréal


C’était la volonté de son père que Gilbert devienne avocat. Une fois son diplôme en main, il est allé voir son père et lui a dit qu’à partir de ce moment il allait faire ce qu’il voulait, à savoir, la gestion événementielle.

3. Le poste de juge à la télé lui va déjà à merveille


Depuis 2006, Gilbert Rozon est juge à l’émission La France a un incroyable talent, version française de America’s got talent. Il y joue le rôle du « méchant ». Il a d’ailleurs promis d’être moins incisif à Radio-Canada.

4. Il a été le producteur de Charles Trenet



En plus de nombreux humoristes, il a représenté le monument de la chanson française de 1983 à sa mort. En fait, il est responsable du retour à la scène de M. Trenet. Une scène qu’il n’a plus quitté jusqu’à sa mort.

5. Il a fait face aux tribunaux



En 1998, GIlbert Rozon est accusé et condamné pour agression sexuelle sur une jeune femme de 19 ans. La cour d’appel lui a cependant accordé une absolution inconditionnelle.


    La cinquième saison de Dans l’oeil du dragon débutera au printemps 2016 sur les ondes de Radio-Canada.  

    Crédits photo : Flickr, wikimedia



Send this to a friend