Alphabet de Google déjà censuré et bloqué en Chine

Alphabet de Google déjà censuré et bloqué en Chine

Avec le changement de désignation de la maison mère de Google pour Alphabet, le géant du web a connu une forte progression de ses actions à Wall Street. Mais dès le lendemain de cette annonce, le régime chinois a bloqué le nom de domaine d’Alphabet, en l’occurrence abc.xyz.

Alphabet, la nouvelle entité qui va rassembler toutes les entreprises de Google

Comme rapporté précédemment, Alphabet est la nouvelle entité qui va regrouper l’ensemble des entreprises de Google dont X Lab, qui développe un service de livraison par drone, les branches d’investissements « Ventures » et « Capital » et bien évidemment le moteur de recherche Google. 
En se dirigeant vers le site web d’Alphabet, on remarque tout simplement une longue publication de Larry Page, co-fondateur de Google, complétée par des liens vers des données financières du grand groupe. Page débute sont texte par : « Sergei et moi-même l’avons écrit il y a 11 ans,  » Google n’est pas une entreprise comme les autres… » » Malgré cela, la Chine via son « grand pare-feu » n’a pas attendu longtemps pour bloquer l’accès à l’adresse web d’Alphabet. 
Paradoxalement, cette nouvelle restructuration de la firme a suscité de l’intérêt notamment dans la presse officielle chinoise, le Quotidien du Peuple, l’organe du parti et même Pengpai, site d’informations sous le joug de contrôle étatique. Cette relation trouble entre le gouvernement de Pékin et la société Google ne date pas d’hier à tel point que le géant du web s’est retiré de la Chine en 2010 dénonçant la censure permanente.
L’année dernière, c’était au tour de la messagerie de Gmail de subir les foudres de la censure. Elle est depuis lors inaccessible en Chine. Par contre, le système d’exploitation pour téléphones intelligents Android, dont le développement est assuré par Google, reste très répandu en Chine. 


Send this to a friend