Bulldozer : La réussite des autres au coeur de sa propre expansion

hommes travaillent sur ordinateur

Bulldozer : La réussite des autres au coeur de sa propre expansion

Derrière chaque entreprise, il y a en général une ou plusieurs personnes passionnées, idéalistes, visionnaires. Elles ont souvent bâti leur entreprise en partant de rien, ont emprunté, investi et gratté les fonds de tiroirs pour parvenir à concrétiser leur rêve. Un rêve qui, de fils en aiguille et d’objectif budgétaire en objectif budgétaire, peut facilement être perdu de vue. Le but de nos actions ne se mesure alors plus aux projets effectués ou aux clients desservis, mais bien à la rentabilité, au salaire des employés et au profit réalisé. Le modèle entrepreneurial actuel en est donc venu à mesurer le succès d’une entreprise – et donc d’un entrepreneur – à son succès financier.

Et si cette vision de l’entrepreneuriat était erronée? Et si en arrêtant de considérer notre entreprise en termes de chiffres et en retournant à la source, à nos valeurs, à nos rêves, on pouvait en fait susciter un succès encore plus grand? Ça vous semble irréaliste, voire farfelu? C’est pourtant le pari qu’ont gagné les fondateurs de l’entreprise Bulldozer. Voici donc le portrait d’une entreprise en pleine expansion, qui assure son succès en s’assurant de celui des autres.

Bulldozer en quelques mots

Firme de stratégie-conseil spécialisée en numérique, Bulldozer aide les entreprises à atteindre l’expansion par le numérique, tant au niveau de la stratégie que des outils qu’ils vont utiliser. Composée d’une imposante équipe de spécialistes en affaires (stratèges, coachs en gestion, directeurs artistiques, designers et experts en numériques) l’entreprise offre des services de stratégie numérique, du coaching et du développement de produits numériques (site web, applications web ou mobile, logiciels, etc.).

Ce qui les démarque? Leur approche humaine, axée sur le consommateur, l’utilisateur final. Comparativement à d’autres firmes de stratégie-conseil, dont l’approche est plus orientée vers l’aspect «opérationnel» de l’élaboration d’une stratégie, eux tendent à s’éloigner de cette vision mécanique pour focaliser sur le facteur humain. Ils se plaisent d’ailleurs à dire qu’ils «font des affaires à travers les gens». Ils sont sélectifs dans le choix des partenaires avec qui ils font affaire et priorisent ceux ayant une raison sociale claire et définie. Ils souhaitent «aider les gens qui aident les gens», c’est à dire, les entreprises ayant un impact favorable dans la société.

La raison d’être comme secret d’une expansion réussie

Si les créateurs de Bulldozer sont aujourd’hui de véritables experts pour aider leurs clients à monter des stratégies pour faire rayonner leur entreprise, c’est en grande partie grâce à leur propre expérience. Fondée il y a près de six ans d’un projet de développement d’applications mobiles, Bulldozer avait à l’époque une vocation plus grande et tentait tant bien que mal de répondre à une grande demande dans leur milieu. Leur équipe s’est vue précipitée dans une course folle pour répondre à des contrats payants, mais dont l’exécution pouvait instaurer un climat stressant et essoufflant. Eux-mêmes portés sur le développement et la croissance personnelle, les fondateurs de Bulldozer ont décidé d’effectuer la même introspection dont ils faisaient preuve dans leur vie, pour leur entreprise.

C’est ainsi qu’ils réalisent s’être éloignés de la raison d’être initiale de leur projet d’entreprise: celui d’aider les entrepreneurs à rayonner. De plus, ils décident que le bien-être et le bonheur qu’ils souhaitent pour eux-mêmes dans leur vie doivent se transposer à leurs affaires et à leurs employés. Ils prennent donc la décision de réduire leurs services pour se concentrer sur le numérique et de ne garder que les clients dont les valeurs et la culture sont alignées avec les leurs. La relation qu’ils ont avec le client n’est plus uniquement reliée au service et à l’argent reçu en retour, mais bien une relation basée sur une vision. Plutôt que d’offrir des stratégies et des applications standards, ils travaillent désormais en cocréation avec les entreprises afin de définir leur raison d’être et de développer les outils correspondant à leurs véritables besoins et qui permettront d’y faire honneur et d’atteindre une expansion à travers elle. Aujourd’hui, l’équipe de Bulldozer mesure son succès par celui des entreprises qu’elle aide, dans une optique de partenariat.

«On aide les marques à déterminer leur raison d’être et à créer des
stratégies d’affaires performantes et durables.»

– David Dupont, Cofondateur de Bulldozer

Quand moins de clients rime avec… plus d’argent.

On pourrait croire que de refuser des contrats lucratifs est une décision contre-intuitive en affaires. Pourtant, en choisissant de prioriser le respect de leurs valeurs, telles que le sentiment d’accomplissement, d’avoir un impact positif, d’offrir des services de qualité ainsi que des relations authentiques et saines avec leurs clients, les affaires de Bulldozer n’ont jamais été aussi florissantes. En quatre ans, ils sont passés de trois à trente employés! Et comme ils cherchent véritablement à aider les entreprises à s’épanouir, ils favorisent des liens durables et solides avec leurs partenaires, et donc, un renouvellement plus fréquent de la demande de services.

De plus, leur approche permet une attitude plus efficace lorsque les entreprises font face à des difficultés. Car lorsque notre vision du succès réside uniquement dans l’aspect financier, on se retrouve à évaluer ce que l’on va perdre, dans un contexte où l’on fait face à un défi, plutôt que de rechercher des solutions. La raison d’être apporte quant à elle un climat de positivisme. L’objectif visera, lors des problématiques auxquelles l’entreprise fera face, à poser des actions dans le but que cette dernière poursuive ses activités, non pas pour des raisons monétaires, mais bien parce que son existence même a un sens, un but. C’est d’ailleurs un peu le message qu’ils souhaitent transmettre aux entrepreneurs qui cherchent un moyen de faire évoluer leur entreprise et qui ne savent pas trop comment s’y prendre.

«Chaque contexte d’entreprise est différent, mais s’il n’y a pas une raison d’être plus grande que l’argent, ça ne fera plus de sens à un moment donné. Les actions doivent être alignées avec cette raison d’être. Si c’est le cas, tu sauras toujours comment t’adapter aux obstacles.»

– David Dupont, Cofondateur de Bulldozer

En résumé, le succès de Bulldozer réside dans la même philosophie qu’ils transmettent à leurs clients, et dont la source se trouve dans la quête d’une raison d’être pour son entreprise. Afin d’évoluer, on a donc avantage à se demander quelle est la valeur que l’on a à offrir en tant qu’entreprise, comment on influence les choses positivement, qu’est-ce que l’on veut créer. Alors seulement peut-on réduire le spectre des actions possibles à accomplir et mener notre entreprise vers une véritable expansion. Cela peut faire peur et demande parfois de prendre des risques, mais si l’on se fie à la feuille de route de Bulldozer, il est clair qu’il est possible, de cette façon, d’accomplir de grandes choses.

Si le modèle d’affaires de Bulldozer est certes audacieux, on ne peut faire autrement que de donner raison à ses créateurs lorsque l’on constate leur succès des dernières années. Au fil des liens qu’ils tissent et des entrepreneurs qu’ils inspirent, on peut affirmer qu’ils sont sans doute de véritables précurseurs d’un changement radical dans le modèle entrepreneurial classique.



Send this to a friend