Faire New York vers Londres en une heure par avion

Faire New York vers Londres en une heure par avion

Airbus a déposé début août un brevet aux États-Unis pour un avion supersonique «  ultrarapide » qui pourrait parcourir la distance entre New York et Londres en une heure seulement, se déplaçant à quatre fois la vitesse du son, soit 4,5 Mach. 

Trois moteurs différents pour voler au-dessus de l’atmosphère

L’avion serait deux fois plus rapide que le Concorde et pourrait également en trois heures joindre Paris et San Francisco. Sa vitesse vertigineuse est possible grâce à un système de moteurs assez révolutionnaire. En effet, cet avion du futur comporte trois types de moteurs : des turboréacteurs localisés sur la partie avant du fuselage, des statoréacteurs à géométrie fixe et un moteur de fusée orienté sur la partie arrière du fuselage. 
Ces trois types de moteurs seront utilisés séquentiellement pendant le roulage, le décollage et la propulsion pour atteindre Mach 4. Le décollage de l’avion serait pratiquement similaire à une navette spatiale, presque à la verticale et lors de cette phase, le moteur de fusée et les deux demi-ailes à hydrogène vont prendre le relais.  

Mais cet avion n’est pas prévu pour tout de suite…

On se rappelle encore d’un projet similaire en 2011 développé par Airbus Group qui s’appelait alors EADS qui prévoyait un délai de quarante ans pour un tel projet ambitieux. Grâce à sa conception ingénieuse, le bang supersonique de l’appareil lorsqu’il passe la vitesse du son serait fortement diminué. Le Concorde n’avait pas pu bénéficier de cette technologie, puisqu’il lui était interdit de survoler l’espace aérien des États-Unis, ce qui avait porté un préjudice à sa commercialisation.


Send this to a friend