Prise de parole en public: la preuve par trois

Prise de parole en public: la preuve par trois

Il n’est jamais simple de prendre la parole en public. Pour certains, il s’agit même d’un calvaire. Mélissa Lapierre et Nicolas Harton ont donc créé Communication Futée. Et délivrent trois clés pour réussir votre prise de parole en public.

Pour le lancement officiel de Communication Futée, Mélissa
Lapierre et Nicolas Harton avaient convié les invités à un 5@7 au Studio P
mardi soir. Les personnes présentes à la conférence devaient
choisir une image qui représentait leur état d’esprit avant une prise de parole
en public. Parmi les choix, un équilibriste, un saut dans le vide, la zen
attitude. Pas la peine de vous dire que la majorité des choix est allée vers
une image représentant une difficulté. Heureusement, il n’y a pas besoin d’être
un communicateur-né: cela s’apprend.

Première clé pour être à l’aise en public: élaborer et
structurer un message percutant. Le contenu doit être fort et bien pensé afin
de servir l’objectif. Mélissa Lapierre et Nicolas Harton conseillent de déterminer d’abord l’objectif puis de cibler trois éléments.

La seconde clé pour se sentir en confiance est la préparation.
Nicolas Harton, très timide durant sa jeunesse, donne l’exemple d’un exposé
oral devant sa classe. Il s’est préparé et a répété plusieurs fois. Pendant sa
préparation, il changeait et modulait sa voix. Le jour de l’exposé, la technique était tellement intégrée qu’il l’a fait naturellement. Grâce à ça, il a su
capter l’attention de la classe. Selon les fondateurs de Communication Futée, pour que cela marche, chacun doit trouver sa méthode et répéter à haute
voix.

Enfin pour réussir à atteindre l’objectif fixé, il faut être
authentique. Pour cela, il suffit de rester soi-même, respirer, visualise et
sourire.



Send this to a friend