Relation client digitale : « Il y a encore beaucoup de travail »

Relation client digitale : « Il y a encore beaucoup de travail »

Les
relations avec les clients sont de plus en plus virtuelles et digitales. Le
vendredi 11 mars, à l’occasion de son premier colloque, le programme en
Sciences de la consommation de l’Université Laval se penchera sur cet important
dossier.

Les
relations clients digitales sont, de nos jours, inévitables et indispensables.
Pourtant, nombre d’entrepreneurs québécois ne semblent pas avoir saisi
leur importance. « Il y a encore beaucoup de travail », confirme Marc-André Paré, chargé de projet au sein du programme en sciences de la
consommation. « Un grand nombre d’entrepreneurs n’ont pas intégré les
nouvelles technologies ou compris l’importance et l’intérêt des réseaux
sociaux. Sur ce point, le marché québécois est en retard par rapport aux
marchés européen et américain. Je ne dirais pas qu’on a manqué le train mais on
est dans le dernier wagon. Il y a malgré tout un changement mais cela se passe
tranquillement pas vite, comme on dit… »

Les
avantages d’une bonne relation digitale sont pourtant nombreux. Elle permet
notamment d’atteindre une clientèle plus jeune et de mieux cibler ses besoins.
Les jeunes hommes en particulier sont généralement plus difficilement
accessibles via les campagnes marketing traditionnelles. Mais les
réseaux sociaux changent la donne.

Les
chercheurs en sciences de la consommation de l’Université Laval ont donc décidé de consacrer leur premier
colloque à la thématique de la relation client digitale. Trois conférenciers
l’aborderont selon un angle bien précis. La blogueuse
Kim Auclair se penchera
sur l’importance et les secrets des médias sociaux.
René Godbout (ZenData Marketing) évoquera
l’intelligence des données et la communication multicanal et reviendra sur les
principes de CRM (Customer Relationship Management, gestion des relations avec
le client). L’avocat
Benoît Trotier, enfin, discutera des enjeux juridiques et
expliquera comment s’adapter et se prémunir dans une société en permanente évolution. 
Quatre
entreprises et organismes (Metro, l’Office du Tourisme de Québec, le RTC et
InnovSA), qui se sont démarquées dans leur service rendu à la clientèle,
témoigneront également au cours du colloque.

L’événement se tiendra le 11 mars prochain ; les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 7 mars.



Send this to a friend